Pessa'h

Cette fête dure huit jours : du 15 au 22 du mois de Nissan. Elle commémore l'éxode des Hebreux, et célébre le printemps.

 

 

Dates :

2016: du samedi 23 avril au samedi 30 avril

2017: du mardi 11 avril au mardi 18 avril

2018: du samedi 31 mars au samedi 7 avril

 

Origines :

D'après le livre de l'Exode (second livre de la bible hébraïque), les Israélites sont esclaves en Egypte 430 années avant d'être libérés. C'est cet esclavage qui entraîna les dix plaies d'Egypte, pour forcer le Pharaon à laisser partir les Israélites. Moïse les guida hors d'Egypte et traversa la mer Rouge, qui s'écarte pour les laiser passer mais se referme sur les troupes du Pharaon.

 

Traditions :

Les huit jours de fêtes sont séparés en deux parties:

1) les deux premiers et deux derniers jours, qui commémorent l'ouverture de la mer Rouge, sont des jours entiers de fête. Durant ces quatre jours, il est interdit de travailler, de conduir, d'écrire, d'allumer ou éteindre des appareils électrique mais l'on peut cependant cuisiner, et chaque soir, les femmes allument les bougies de la fête.

2) les quatre jours du milieu s'appellent 'Hol Hamoed, qui signifie "jours intermédiaires". La plus part des travaux sont permis pendant ces quatre jours.

Durant ces huit jours, il est interdit de consommer ou de détenir toutes formes de 'hamets (le 'hamets est un grain qui a levé), donc toute nourriture ou boisson contenant une trace de blé, d'orge, de seigle, d'avoine et d'épeautre qui n'ont pas été surveillés pour empêcher leur fermentation sont interdits.

La nuit avant Pessa'h, il y a ce que l'on appelle la cérémonie de la recherche du 'hamets, qui consiste à fouiller la maison de fond en comble pour trouver tous ce qui en contient. Le 'hamets trouvé sera brûlé pour le faire totalement disparaître et celui dont il est impossible de se débarrasser peut être vendu à un non-juif pendant la durée du Pessa'h.

Pour remplacer le pain au 'hamets, les Juifs mangent du pain azyme : la Masta. C'est un pain qui n'a pas levé, constitué uniquement de farine et d'eau.

Ensuite, il y a le Seder ("orde" en hébreu). Le plateau du Seder est composé de cinq éléments qui symbolisent chacun un aspect de l'Exode:

- Zeroa : un os rôti. Il évoque l'agneau pascal

- Maror : une herbe amère. Il rappelle l'amertume de la servitude en Egypte.

- Harosset : un mélange de noix, de fruits, de vin et d'épices. Il évoque le mortier qui à servit à construir les villes du Pharaon.

- Karpass : du persil (ou un autre légume vert). Il représente l'espoir du renouveau.

- Mé-mélah : de l'eau salée. Cela représente les larmes versées par les Israélites en Egypte.

Pour finir, il y a la lecture de la Haggada. C'est un texte qui retrace l'histoire de l'Exode.

 

Les différents noms de Pessa'h :

- Hag ha-matsot, "la fête des azymes", qui fait référence à l'interdiction de manger de la nourriture contenant du 'hamets.

- Hag ha-Pèsah, "la fête de la Pâque". "Pessa'h" signifie le saut, passer par-dessus. Cela fait référence à l'Ange de la mort qui est passé par dessus les maisons des Israélites lors de la dernière plaie d'Egypte.

- Zeman hérouténou, "l'époque de notre liberté", qui fait référence à la libération des Israélites.

- Hag ha-aviv, "la fête du printemps", car Pessa'h marque le début de la moisson de l'orge.