La fête des Rois Mages ou l'Epiphanie

Les origines de fête des rois

 

L'épiphanie était à l'origine le jours des fêtes païennes romaines célébrant la lumière: les Saturnales. Au sens chrétien, cette date marque la rencontre entre le messie, tout juste né, et les mages. Ces mages, que l'on dit rois ou savants, de toutes races et venus de pays lointains, symbolisent la dimension universelle du message évangélique.

 

La tradition populaire

 

L'épiphanie ou la fête des rois

l'Épiphanie est l'occasion de « tirer les rois » : une figurine est cachée dans un gateau et la personne qui obtient cette fève devient le roi de la journée. Cette pratique trouverait son origine dans les Saturnales de la Rome antique: pendant ces fêtes, les rôles étaient inversés entre les maîtres et les esclaves.

 

Depuis le XIVe siècle, on mange la galette des Rois. La tradition veut que l'on partage la galette en autant de parts que de convives, plus une. Cette dernière, appelée « part du Pauvre », est destinée au premier pauvre qui se présenterait au logis. Lorsqu'il y a des enfants, l'un d'entre eux doit se placer sous la table et, tandis que la personne qui fait le service choisit un morceau, l'enfant désigne le destinataire de cette part.