La fête juive du Yom Kippour

Le Yom Kippour est la fête juive du grand pardon. Elle est l’occasion, pour les fidèles, d’observer une période jeûne, d’expier leurs pêchés et de consacrer du temps à leur famille.

 

Elle a lieu dix jours après Roch Ha-Chanah. Ce sont ces dix jours pendant lesquels les Juifs demandent le pardon de Dieu. Yom Kippour apparaît dans la Bible sous l'appellation « Yom (ha-)Kippourim » soit « le jour des pardons », ou « Chabbat chabbaton », « Chabbat de repos solennel ».

 

Les traditions de Yom Kippour

 

Fête juive du Yom Kippour, le Grand Pardon

Le jeûne du Yom Kippour commence la veille du 10 Tichri, dure 25 heures et est obligatoire pour tous les hommes de plus de 13 ans et toutes femmes de plus de 12 ans, si leur santé le permet.

 

Durant ce jeûne, les Juifs doivent s'abstenir de nourriture, de boissons et de relations sexuelles. Il est interdit de porter des chaussures de cuir, d'utiliser des cosmétiques ou des lotions et de laver n'importe quelle partie de leur corps (sauf les yeux et les mains). Le jeûne se termine dès l'apparition des étoiles ou à la sonnerie du chofar.

 

Les Juifs sont aussi habillés en blanc, en particulier avec une tunique blanche, car c'est le signe de pureté et d'humilité.