La fête juive de Tou Bichvat

Tou Bichvat (Tou biShvat, Tou bi-Chevat, hamichah asar bi-Chevat, Roch ha-chanah la-ilanot) signifie « le 15 Chevat ». Il s’agit du 15ème jour du mois de Chevat, qui marque le jour d'une nouvelle année pour les juifs arabes.

 

Cette fête juive est dédiée à l’éveil de la nature et à la réjouissance. Elle est célébrée, chaque année, entre fin janvier et début février, et est apparue pour la première fois vers la fin de la période du Second Temple, au 1er siècle. Compte tenu de sa signification, deux pratiques sont interdites durant sa célébration : pratiquer le jeûne et effectuer des prières de pénitence. La réjouissance est de mise !

 

Les coutumes de Tou Bichvat

 

Fête juive de Tou Bichvat

Lors de Tou Bichvat, les juifs arabes dégustent un repas de fruits composé de raisins, de figues, de grenades, d'olives et de dattes. Ils doivent boire 4 coupes de vin : la première est remplie de vin blanc, et les 3 qui suivent sont remplies d'un mélange de vin blanc et de vin rouge.

 

À l'origine, les arabes se rassemblaient, mangeaient différents fruits, récitaient des hymnes spécialement créés pour l'occasion ou des passages bibliques louant la Terre Sainte.

 

En Israël, il est aussi coutume de planter des arbres pour montrer son amour à la terre.