La fête juive de Tisha Beav

La fête juive de Tisha Beav (ou Tchah Be-Av) signifie littéralement le 9 du mois de Av. C'est un jour de jeûne et de deuil.

 

Elle se tient, dans le calendrier grégorien, sur deux jours consécutifs du mois d’août, à des dates variables.

 

Les origines de Tisha Beav

 

Fête juive de Tisha Beav

Ce jeûne représente plusieurs dates importantes, et noires, pour les Juifs :

 

  • 587 av. J-C et 70 ap. J-C : destruction du Premier et Second Temple de Jérusalem
  • 135 ap. J-C : destruction de la forteresse juive des Betar par les légions d'Hadrien
  • 18 juillet 1290 : signature de l'édit qui bannit les Juifs d'Angleterre par Edouard 1er
  • 1492 : expulsion des Juifs d'Espagne

 

Les traditions de cette fête juive

 

Tisha Beav est différent des autres jeûne (dits mineurs), car il ne commence pas au lever du soleil du jour-même, mais au coucher du soleil de la veille. Ce jeûne est obligatoire pour tous les hommes ayant plus de 13 ans et toutes femmes ayant plus de 12 ans.

 

Par rapport aux jeûnes mineurs, Tisha Beav possède des interdits supplémentaires : il est interdit de se raser, de se laver, de porter des chaussures en cuir, d'avoir des relations sexuelles et de pratiquer l'étude habituelle de la Torah.