La fête juive de Pessa’h

Pessa’h est une fête très importante de la religion juive. Elle célèbre l’exode des Juifs hors d’Egypte et la naissance d’Israël en tant que peuple. Elle inaugure également le début de la saison de la moisson de l’orge.

 

Considérée comme la Pâque juive, Pessa’h débute à la tombée de la nuit lors du 14 nissan (en mars ou avril selon les années) et s’étend sur une durée de 8 jours. Sa célébration inclut la fête des Azymes, et s’illustre notamment par l’interdiction pour les croyants de consommer des aliments contenant de la farine levée.

 

Le rite du Seder

 

Fête de Pessah - Pâque juive

Quelques jours avant Pessa’h, il convient de collecter des aumônes pour les nécessiteux. Ces derniers peuvent ainsi se procurer la nourriture prévue pour cette fête. Il s’agit par exemple du pain azyme (matzot). Une autre tradition consiste à procéder à un nettoyage de son habitation.

 

L’objectif : enlever toute trace de hametz (céréales fermentées). Pour manger les repas pendant Pessa’h, une vaisselle dédiée n’ayant pas été en contact avec du hametz est généralement utilisée.

 

Le repas traditionnel de Pessa’h est appelé Seder. Lors de ce rite, les participants mangent accoudés. Parmi les plats proposés, on trouve des herbes amères, des légumes verts et du matzot.