Le mois de mai

Historique :

 

Le mois de mai est le cinquième mois du calendrier grégorien et le troisième du calendrier julien.
Son nom viendrait du latin maius et fut donné par les Romains en l’honneur de la déesse Maïa. Selon certains, ce serait le premier roi romain Romulus qui aurait donné ce nom en l’honneur des sénateurs appelés maiores.

 

Le mois de mai est aussi le mois de Marie. Autrefois, celui-ci était réservé aux communions et baptêmes. De nos jours, cette tradition n’est plus réellement respectée.

 

Néanmoins, les mariages sont le plus souvent célébrés aux mois d’avril et juin, une superstition encore vivace indiquant qu’il ne faut pas se marier en mai, la femme serait stérile. Les Romains évitaient de se marier en mai car c’était aussi le mois des esprits malins.

 

 

1er mai, le mois du muguet

Célébration de mai : 

 

Le 1er mai, la Fête internationale du Travail est célébré presque universellement (mais pas aux États-Unis où cette fête a lieu à une autre date). Le mois de mai est le mois du muguet, qui s’offre traditionnellement le 1er mai.

Proverbes (souvent contradictoires car ils ont des origines régionales différentes) :

 

  • « En avril, ne te découvre pas d’un fil ; en mai, fais ce qu’il plaît ; en juin, tu te vêtiras d’un rien. »
  • « Pendant le moi de mai, couvre-toi plus que jamais. »
  • « Au moi de mai, manteau jeté. »
  • « Mai froid n’enrichit. »
  • « Mai pluvieux, laboureur joyeux. »
  • « Mai pluvieux marie le laboureur et sa fille. »
  • « Femme de mai plaît toujours. »
  • « Mariages de mai ne fleurissent jamais. »